Une activité physique adaptée pour soulager les symptômes de la maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson est un trouble neurodégénératif responsable de l’apparition progressive d’un ensemble de symptômes moteurs et non moteurs handicapants. Tremblements, perte d’équilibre, trouble de l’attention, du sommeil sont associés selon différents degrés au quotidien des patients atteints de cette maladie.

Un article récemment publié dans le journal Science et Avenir souligne l’importance d’une activité physique adaptée (APA) pour soulager ces symptômes. Cet article rédigé par trois étudiants en STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) rappelle les effets bénéfiques d’un ensemble d’exercices physiques  pour les patients souffrants de la maladie de Parkinson. Renforcements musculaires, étirements, exercices d’endurance ont un impact positif sur les troubles moteurs des patients mais aussi non-moteurs. Les étirements mais aussi les exercices d’endurance tels que la marche, la piscine facilitent plus de souplesse dans les mouvements. Le renforcement musculaire améliore par exemple la posture et la vitesse de marche. L’effort de concentration effectué lors de ces exercices ont un effet bénéfique contre les troubles de l’attention. L’ensemble de ces exercices doivent cependant être adaptés aux malades d’où l’existence de formations spécialisées notamment en STAPS pour aider ces patients et améliorer ainsi leur condition de vie.

Lire l’article sur Sciences et Avenir

Et si le cynisme avait un impact sur notre santé?

Et si le cynisme avait un impact sur notre santé? C’est ce qu’une étude semble montrer. Publiée dans le journal Neurology, les résultats d’une recherche menée chez plus de 1400 personnes de 71 ans associent le degré de cynisme avec le risque de développer des démences. Le cynisme est défini dans cette étude comme une croyance envers les autres de motivations principalement égoïstes.  

Lire la suite

Anticipation, Adaptation et Accompagnement : les 3 piliers du projet de loi sur le vieillissement de la population

Le 3 juin dernier un nouveau projet de loi autour de l’adaptation de la société au vieillissement a été présenté. Anticipation, Adaptation et Accompagnement, voici les 3 piliers forts sur lesquels reposera ce projet.

Le vieillissement de la population est en effet un paramètre majeur à prendre en compte pour le gouvernement lorsque l’on sait qu’un tiers de français aura plus de 60 ans en 2060. Les personnes âgées de plus de 85 ans représenteront 5 millions de la population contre 1,4 million aujourd’hui.

Lire la suite

Un traitement contre la Sclérose en Plaques efficace également contre le stress post-traumatique

Le fingolimod est un des traitements utilisé dans le cas de la Sclérose en Plaques. Son mode d’action n’est pas complètement connu. En plus d’effet sur le système immunitaire, il semble aussi avoir un rôle important au niveau du système nerveux central (SNC). Il pourrait avoir ainsi un impact bénéfique dans le cas de Stress Post-Traumatique. C’est en tout cas ce que montre une étude récemment publiée dans Nature Neuroscience.

Lire la suite

Migraine et AVC : les infarctus cérébraux silencieux à surveiller de prêt.

Quels sont les liens entre migraines et accidents vasculaires cérébraux (AVC) ? Plusieurs recherches ont déjà montré que des personnes souffrant de migraines étaient plus sujettes aux AVC. Une étude publiée dans le journal Stroke de l’American Heart Association a souhaité examiner plus en détails les facteurs liant migraines et AVC. Ils se sont notamment intéressés aux Infarctus Cérébraux Silencieux (ICS), des petits AVC visibles uniquement à l’IRM fonctionnelle. Ils ont comparé les résultats en IRMf d’un groupe de 456 participants dont 104 souffraient ou avaient souffert de migraines. Les participants migraineux montraient un taux deux fois plus importants d’infarctus cérébraux silencieux (ICS).
Lire la suite

Des formes de maladie d’Alzheimer atypiques: quand la mémoire n’est pas forcément touchée

Lorsque l’on entend parler de maladie d’Alzheimer, on pense souvent à “perte de mémoire”. Or des études montrent qu’il existe des formes atypiques de cette maladie amenant à des troubles de la vision, de la perception, du langage et du comportement.
En effet, la maladie d’Alzheimer se caractérise par deux modifications majeures dans le cerveau : le développement de plaques amyloïdes et l’accumulation de protéine tau . L’hippocampe, un des siège de la mémoire, est connu pour être touché. Or d’autres zones du cerveaux peuvent aussi être sujettes à une neuro-dégénérescence, ce qui explique l’apparition de troubles cognitifs différents.

Lire la suite

Manger des fruits et légumes : mais pourquoi?

Manger 5 fruits et légumes par jour. Nous avons tous déjà entendu ces recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Mais pour quelles raisons et sur quels résultats scientifiques se basent-elles ?
De nombreuses études sur des groupes de personnes (cohorte) sont menées dans plusieurs pays pour comprendre le lien entre consommation de fruits et légumes et santé, notamment le risque d’être sujet à une maladie cardio-vasculaire.
Souvent, les personnes participants à l’étude doivent remplir régulièrement des questionnaires sur leur habitudes alimentaires et sur leur santé ( problème cardio-vasculaire, obésité, diabète etc.)
Récemment, une association américaine (American Heart Association) a publié un article analysant les résultats de 20 études internationales sur l’impact de la consommation de fruits et légumes sur la santé .
Lire la suite

S’inspirer de nos processus cognitifs quotidiens pour développer des pistes de thérapie

Les entraînements cognitifs font partie intégrante des thérapies de troubles tels que les traumatismes crâniens, les déclins de la mémoire. Ils sont souvent basés sur des tâches bien précises liées à une fonction cognitive donnée : la mémoire, l’attention.
Or dans notre vie quotidienne nous mélangeons le plus souvent différents processus pour réaliser une action intellectuelle (traiter de l’information, la hiérarchiser, éliminer certains contenus pour en extraire l’essentiel). Ce mode de réflexion dit « stratégique » pourrait consister en soi en des entraînements cognitifs complets.
Le Center for Brain Health de l’Université du Texas a préconisé récemment l’utilisation de cette approche multidimensionnelle dans un rapport publié dans Frontiers in Systems Neuroscience.

Lire la suite

Des Google Glass pour aider les malades de Parkinson

Les Google Glass sont l’un des derniers gadgets à la mode chez les férus de nouvelles technologies. Or elles se révèlent aussi très utiles dans l’accompagnement de personnes malades. C’est le cas par exemple pour les patients atteints de la maladie de Parkinson.
Des chercheurs de l’université de Newcastle ont lancé une première expérimentation avec des patients âgés de 46 à 70 ans souffrants de Parkinson.
Lire la suite